3 conseils pour être heureux !

heureux

Se coucher chaque soir avec le sourire aux lèvres, satisfait de sa journée et de la vie ? Ou tout simplement être heureux ?  Ne serait ce pas ça l’objectif de vie ultime ? Pour être heureux, il y a pleins de choses qui entrent en jeux. Je vais vous partager mes petits conseils, trucs et astuces sur des choses de la vie de tous les jours que tout le monde peut faire sans aucune contre indication par rapport à votre santé ou autre.

Identifier ce qui vous empêche d’être heureux

La première chose que je vous recommande de faire, c’est d’identifier dans votre quotidien les choses qui vous stress, qui vous rendent malheureux et de mettre des mots dessus pour pouvoir faire un bilan et avancer. C’est un exercice très simple et assez révélateur. Il vous suffit de prendre une feuille et un stylo et d’écrire pour chaque pan de votre vie votre ressentie avec un maximum de description. Par exemple, avez-vous une belle carrière qui vous rend heureux ? Ou peut être que votre carrière se déroule bien mais que vous aimeriez faire autre chose ? Ou encore avez-vous une vie sociale épanouissante ? Vous pouvez par exemple attribuer une note ou une couleur à chaque pan de votre vie  (vie familiale, vie sociale, vie professionnel, santé physique, santé psychique, passions, projets personnels. Grâce à ce bilan, vous allez réussir à avoir une première analyse en arrivant à identifier un peu mieux d’où viennent vos soucis. Les solutions qui peuvent émerger ensuite peuvent être par exemple de songer à une réorientation professionnel, de passer plus de temps en famille si vous vous sentez trop absorbé par votre travail, de prévoir un diner avec vos amis que vous avez pas vu depuis longtemps ou même de prendre juste du temps pour vous.

Les croyances négatives

Les croyances négatives sont relativement faciles à identifier. Mais cela nécessite d’être attentif à toutes les choses que l’on se raconte. Les croyances négatives, c’est tout ce que vous vous dites à vous-même mais que vous n’accepteriez jamais d’entendre dans la bouche de quelqu’un d’autre. Par exemple, « je suis vraiment trop grosse », « je suis nulle en maths », « c’est un beau projet mais je suis quelqu’un d’assez flemmard et je n’arrive pas à tenir mes objectifs »…  On est très dur envers soi même mais c’est quelque chose qu’il faut apprendre à changer. Ce que je vous recommande, c’est de le faire pendant une journée entière, en notant toutes ces petites phrases que vous vous dîtes à vous-même. Une fois identifiées, vous allez devoir apprendre à repousser vos croyances négatives. C’est-à-dire qu’à chaque fois qu’elles reviennent dans votre tête vous vous dites « stop » en trouvant un contre exemple.

Vivre l’instant présent

Être dans l’instant, c’est prendre le temps d’être dans le présent, de l’apprécier. Couper son téléphone, se poser tranquillement, aller marcher, prendre le temps de regarder par la fenêtre, sourire, savourer chaque minute qui passe où que vous soyez avec qui que vous soyez quoi que vous fassiez. Prenez également le temps de prendre du recul. Par exemple, entre amis, sortez 2 secondes de la conversation, regardez les gens autour de vous et ressentez tout ce que ça vous apporte d’être entouré de toutes ces personnes que vous aimez. Soyez reconnaissant de les avoir dans votre vie. Être dans le présent, ça veut aussi dire d’arrêter d’angoisser à tout bout de champ sur le futur à venir et sur les erreurs du passé. Ça n’avance à rien et, au contraire, cela risque de vous bloquer.

Laisser un commentaire